Saint Martin d’Hères

1er quartier du futur centre-ville




Maîtrise d’Ouvrage :
SADI
OPAC DE L’ISERE
L.O.F.

Programme :
457 logements PLA - PAP
3 240 m² commerces
2 200 m² bureaux
2 écoles maternelles
1 crêche
aménagements extérieurs
mobilier urbain

1981 - 1985

En 1974, Jean Renaudie étudie un nouveau centre-ville pour la commune éclatée de Saint Martin d’Hères qui veut sortir de son état de banlieue de Grenoble. Il développe le premier quartier de cette future urbanisation.

La nappe phréatique empêche d’enterrer les parkings, ils seront transformés en « donnée topographique », devenant des plateaux sur lesquels grimpent les bâtiments jusqu’à les faire intégralement disparaître. Jean Renaudie, à qui on avait refusé la construction des collines, espace naturel protégé, concevra ce quartier comme un ensemble collinaire multipliant les montées en terrasses, les points de vues, les cirques, les passages en gorges, etc.... Les circulations piétonnes permettent de monter sur les bâtiments de toute part développant ainsi un vaste ensemble de rencontre entre le public et les espaces privatifs des terrasses des logements. La rue centrale est bordée de grandes arcades et de grandes places piétonnes qui stabilisent les relations entre les piétons et le passage automobile de cet axe principal.

L’organisation collinaire de l’ensemble est l’occasion de mettre en pratique une nouvelle diversité des formes d’habitat qui se transforme progressivement du collectif à l’individuel. Les différents groupes de maisons individuelles innovent dans leurs formes en intégrant de nombreuses courbes et des organisations internes en patio. La végétation est omniprésente, grimpant des jardins sur les toits et sur les façades conçues en bacs successifs. Les maisons individuelles disparaissent sous les feuilles.

Jean Renaudie décède en 1981. Serge Renaudie continue et termine le projet, et mène à terme sa réalisation pendant 5 ans.