Beauvais

Eco quartier Saint-Quentin

Etude de définition
Etude de Zac




Maîtrise d’Ouvrage :

Ville de Beauvais

Mission :

Marché de Définition

Programme :

Etude d’aménagement

Equipe de maîtrise d’œuvre :

Serge Renaudie, mandataire
Composante Urbaine, Bureau d’études en hydrologie urbaine

Le secteur Saint Quentin, en bordure du centre-ville, connaît deux pressions qui constituent des chances pour le développement du futur quartier :

1. le Plan de Protection contre les Risques d’Inondation (PPRI) permet de repenser la présence de l’eau dans la ville en détaillant les constructibilités des secteurs.

2. la volonté forte des propriétaires d’aménager leurs terrains permet d’engager des opérations immobilières audacieuses.

La présence des cours d’eau offre une première trame structurante de ce quartier et la proximité du centre-ville renforce l’importance de cette urbanisation.

L’aménagement du quartier Saint Quentin repose sur le double principe : irrigation et centralité, associant dans un cadre naturel préservé, habitat, activités et équipements publics.

Les trames viaires, végétales et hydrauliques existantes sont complétées pour assurer les relations avec le centre ville et le quartier Saint Just. L’avenue Nelson Mandela perd son statut routier pour devenir un boulevard urbain bordé de bâtiments.
La centralité du quartier est affirmée par la création d’une place centrale à la jonction des flux autour de laquelle viennent se placer des équipements en relation avec la halle St Quentin (Salle des Congrès, Salles d’exposition, hôtel, etc...).

Les terrains inondables non constructibles sont aménagés en jardins horticoles d’usage privé. Cet ensemble de "hardinages" (en langue picarde) est irrigué par de petits canaux qui participent également à la régulation des inondations. Une trame verte publique complète ce paysage horticole permettant des liaisons piétonnes et cycliques à travers tout le quartier Saint Quentin jusqu’aux berges du Thérain et de l’Avelon .

Une Maison de l’Enfance et un groupe scolaire trouvent une implantation privilégiée au sein du parc au centre du quartier.

L’habitat du quartier, nécessairement HQE joue de sa situation à la fois urbaine et rurale en développant des terrasses bien orientées vers les hardinages, tout en tissant des coutures avec les bâtiments existants (au nord du quartier, vers le centre ville et la rue Saint Just). Certaines traces du patrimoine industriel beauvaisien (entrepôts Lainé) peuvent être réhabilités pour s’inscrire dans ce nouveau quartier.