Thionville

Quartier de la Côte des Roses

Etude de requalification urbaine




Maîtrise d’Ouvrage :

Commune de Thionville

Marché de Définition :

2001-2002

Équipe de maîtrise d’œuvre :

Serge Renaudie, mandataire
Anne Judet-Sloan, Architecte

A Thionville, chaque grande étape d’extension urbaine a été marquée par le dessin d’un ring planté. Malheureusement avec les années 60, cette organisation mesurée a été abandonnée et à la Côte des Roses, la ville se termine tant bien que mal contre la colline.

Un Projet Urbain pour la Côte des Roses consistera donc à finir le quartier, c’est à dire à lui donner une limite au nord, à inscrire ses voiries principales dans un maillage de voiries plantées, à transformer des carrefours en places, à rééquilibrer les usages des espaces extérieurs devant les bâtiments, à harmoniser les centralités et à restructurer le bâti.

1. Terminer la ville sur les collines
- Urbaniser les collines et en faire redescendre le bois vers le quartier de la Côte des Roses
- Introduire une nouvelle offre d’habitat dans une situation environnementale de qualité, à proximité du bois, tournée vers le sud et vers la vallée, vers la Moselle.

2. Insérer les voiries principales dans le maillage de la ville, transformer les carrefours en places
- Réinsérer les chaussées dans des gabarits domestiqués utilisant le vocabulaire des grands axes existants avec notamment les mails d’arbres et les déambulatoires centraux plantés.
- Transformer les carrefours principaux en places publiques clairement identifier dans une trame existantes sur l’ensemble de la ville.

3. Rééquilibrer les usages des espaces extérieurs devant les bâtiments
- Redistribuer les abords des bâtiments en jardins privatifs et résidentiels.
- Clarifier les accès.
- Gérer les stationnements résidentiels et publics.

4. Harmoniser les centralités
- Préciser les vocations commerciales des différents pôles.
- Renforcer la centralité de certains équipements publics.
- Faciliter les accès et le stationnement.

5. Restructurer le bâti
- Les restructurations, voir de démolitions, de certains bâtiments permettront de rééquilibrer certaines densités et de favoriser une meilleure organisation des îlots.

6. Développer la qualité paysagère de la Côte des Roses
- Inscrire la Côte des Roses dans l’ensemble paysager de qualité de la ville : 3 grands parcs, des boulevard arborés, les bords de la Moselle et les bois au-dessus de la Côte des Roses.
- Créer une roseraie « multi-sites » à la Côte des Roses.