Reims

Jardin privé




Fiche renseignements

Maîtrise d’Ouvrage :
Privé

Missions :
Création d’un jardin pour une maison de ville à Reims

Montant des travaux : 26 000 €

Équipe de maîtrise d’œuvre :
Serge Renaudie

Le jardin, tout en longueur, est bordé de chaque côté par deux murs ; au nord, le sol en herbe est au même niveau que la terrasse en platelage de bois, au sud, la pelouse s’arrête à quai sur une bordure en pierres calcaires brutes de 45 cm de large.

A l’ouest, trois lignes composés d’alignements de pierres calcaires massives de même largeur (45 cm), s’inclinent pour créer un effet de perspective agrandissant le jardin. Ces lignes composées de pierres s’enfoncent dans la terre en se rapprochant
du mur. La longueur des pierres diminue progressivement passant de 1,50 cm à 50 cm afin d’accélérer cette fuite dans le sol.

Les eleagnus existantes le long du mur Est sont des arbustes à feuilles persistantes, de forme arrondie. Les graminées leur opposeront des tiges dressées avec des efflorescences vaporeuses, de couleurs ocres à rouge carmin, desquels surgiront les branches sinueuses des Amelanchiers en cépées au feuillage changeant.

La couleur rouge est un fil d’Ariane qui permet de sortir de l’hiver.

Le feuillage du prunier existant est rouge pourpre, les feuilles tomberont en automne quand celles du Frêne deviendront pourpres à leur tour, avec celles des Amelanchiers devenant carmin. Sur les murs, les feuilles des vigne-vierges rougiront également avant de tomber.
Les tiges des graminées en bordure de la pelouse s’enflammeront en automne pour passer l’hiver jusqu’au moment où elles seront rabattues à la fin de l’hiver.

Sur le côté Est, au milieu des massifs verts des arbustes existants, des houx verticillés se couvriront d’une multitude de petites baies rondes pour porter le rouge tout l’hiver.

Le printemps s’annoncera avec la floraison blanche-rose des fleurs des Amelanchiers.
Les feuilles pourpres du prunus existant réapparaîtront et perpétueront le rouge jusqu’à l’automne avec la complicité du nuage d’épis roses fuchsia des Muhlenbergia capillaris.
Face à ce spectacle changeant, les arbustes existants le long du mur Est conserveront leur masses vertes toute l’année.